[vc_text_separator text_in_box="no" title = "Français" text_position = "center" line_color = "#ffffff" line_width = "700" line_thickness = "1" line_border_style = "solid" box_margin = "60" line_dots = "no"]

POUR LES AUTEURS

COMPRENDRE LA PHILOSOPHIE ET L’ACCENT DE LA REVUE

Les auteurs doivent lire attentivement le À propos du journal page pour comprendre la philosophie et l’accent de l’IRPJ.

Notre objectif est la recherche et l’analyse ayant des implications pour les institutions intergouvernementales, multileral l’élaboration de politiques globales. Tous les articles soumis doivent inclure dans la section modèle désignée une liste d’organisations intergouvernementales apparentées (utilisées comme «balises»).

ADAPTATION ET PREPARATION D’UN ARTICLE

Dans la plupart des cas, les auteurs devront adapter leur article pour répondre aux exigences énoncées ci-dessus, à savoir:

  • utiliser le Modèle IRPJ
  • spécifier dans les mots-clés la liste des organisations intergouvernementales concernées, avec le nom complet du format (acronyme), comme dans l’Organisation des Nations Unies (ONU) ou la Banque centrale européenne (BCE)
  • clairement les implications politiques pour les organisations intergouvernementales dans les recommandations et/ou les conclusions.

COMPRENDRE LE PROCESSUS D’EXAMEN

L’IRPJ est une revue de pairs gérée par un Comité de rédaction.

  • L’examen par les pairs est le processus par lequel les revues examinent et réglementent la qualité du contenu qu’elles publient, en invitant des experts sur le terrain à examiner et à commenter les manuscrits reçus.
  • Les manuscrits soumis à un journal passent d’abord par une première projection par l’équipe éditoriale.
  • Ceux qui ont dégagé le dépistage sont envoyés à au moins deux experts pour examen par les pairs.
  • Les examinateurs pairs font une recommandation à l’éditeur de journal pour savoir si le manuscrit doit être rejeté ou accepté (avec ou sans révisions).
  • L’éditeur de journal prend en compte tous les commentaires des examinateurs pairs et prend une décision éclairée d’accepter ou de rejeter le manuscrit.

POLITIQUE DE PLAGIAT

L’équipe éditoriale de l’IRPJ utilise des outils variés pour vérifier l’originalité des manuscrits soumis. Dans le cadre de ce processus, les manuscrits soumis sélectionnés sont analysés et comparés à différentes bases de données. Le plagiat est quand un auteur tente de transmettre quelqu’un d’autre travail comme son propre. La publication en double, parfois appelée auto-plagiat, survient lorsqu’un auteur réutilise des parties substantielles de son propre travail publié sans fournir les références appropriées. Cela peut aller de l’obtention d’un papier identique publié dans plusieurs revues, à ce qu’on appelle «tranchage de salami», où les auteurs ajoutent de petites quantités de nouvelles données à un papier précédent.

PLAGIAT publication préalable: tous les manuscrits soumis à la publication sont vérifiés pour le plagiat après soumission et avant de commencer l’examen. Si le plagiat est détecté par le membre du Comité de rédaction, l’examinateur, l’éditeur, etc., dans n’importe quelle étape du processus d’article-avant ou après l’acceptation, alors nous alerterons la même chose à l’auteur (s) et nous leur demanderons de réécrire le contenu ou de citer les références d’où le contenu a été pris. Si plus de 30% du papier est plagié, l’article sera Rejeté et l’auteur a notifié.

Les soumissions dans lesquelles le plagiat est détecté sont traitées en fonction de l’étendue du plagiat. > 5% plagiat: le manuscrit sera donné une pièce d’identité et le manuscrit est envoyé à l’auteur pour la révision de contenu. 5-30% plagiat: le manuscrit ne sera pas donné une pièce d’identité et le manuscrit est renvoyé à l’auteur pour la révision de contenu. > 30% plagiat: le manuscrit sera rejeté sans l’examen. Il est conseillé aux auteurs de réviser le manuscrit et de soumettre à nouveau le manuscrit.

PLAGIAT détecté après PUBLICATION: si un cas de plagiat vient à la lumière après la publication d’un article dans la revue, le journal effectuera une enquête préliminaire. Si le plagiat est trouvé, une détermination de l’inconduite conduira la revue à faire une déclaration, reliée de façon bidirectionnelle en ligne à et à partir du papier original, pour noter le plagiat et pour fournir une référence à la plagié Matériel. Le papier contenant le plagiat sera également clairement indiqué sur chaque page du PDF. Selon l’étendue du plagiat, le papier peut également être formellement rétracté.

ORIGINALITÉ: en soumettant le manuscrit auteur (s) à la revue, il est entendu qu’il s’agit d’un manuscrit original et qu’il s’agit d’un travail inédit et qu’il n’est pas à l’étude ailleurs. Le plagiat, y compris la publication en double de l’œuvre propre de l’auteur, en tout ou en partie sans citation correcte n’est pas toléré par la revue. Dans le cas d’une publication qui a été publiée à l’origine dans une autre langue, le titre, la date et le journal de la publication originale doivent être identifiés par les auteurs, et le droit d’auteur doit être obtenu. L’éditeur peut accepter une telle publication traduite pour la porter à l’attention d’un public plus large.

RECONNAISSANCE de l’auteur (S) SOURCES: l’auto-plagiat est un problème connexe. L’auto-plagiat est la réutilisation textuelle ou quasi-textuelle de portions significatives de son propre travail protégé par le droit d’auteur sans citer la source originale. Il est à noter que l’auto-plagiat ne s’applique pas aux publications fondées sur l’œuvre antérieure protégée par l’auteur (par exemple, apparaissant dans une procédure de conférence) où une référence explicite est faite à la publication antérieure. Cette réutilisation ne nécessite pas de guillemets pour délimiter le texte réutilisé, mais exige que la source soit citée.

FRAIS DE SOUMISSION ET DE TRAITEMENT/FRAIS

Notre plate-forme de publication exige une redevance de 10 USD par soumission.

En outre, l’IRPJ facture 40 USD pour couvrir les dépenses d’exploitation liées à la révision éditoriale, à l’examen par les pairs, à la publication, à l’indexation et à l’archivage.

Si un article a un potentiel de publication mais nécessite un montage approfondi, une offre de service d’édition peut être effectuée.

POLITIQUE DE RENONCIATION AUX FRAIS

Les frais de plate-forme de publication de 10 USD ne peuvent pas être annulés.

Les frais de 40 USD peuvent être annulés, sur demande, par des chercheurs publics et des doctorants résidant dans l’un des États participants d’EUCLID.

CONSIDÉRATIONS RELATIVES AU DROIT D’AUTEUR ET LICENCES

l’IRPJ, tout le contenu de toutes les revues présentes et passées est immédiatement et définitivement accessible en ligne gratuitement et publié sous la licence CC-BY, ce qui permet une utilisation illimitée, la distribution et la reproduction sur tout support, à condition que l’original auteurs et la source sont crédités. Les auteurs conservent la propriété des droits d’auteur des articles.

Les auteurs qui publient avec IRPJ conservent les droits d’auteur sur leur travail, en les concédant sous la licence Creative Commons Attribution License, qui permet de réutiliser les articles et de les redistribuer sans restriction, pourvu que l’œuvre originale soit correctement citée.


À PROPOS DU JOURNAL

OBJECTIF ET CHAMP D’APPLICATION

La revue intergouvernementale de recherche et de politique (IRPJ) est une revue interdisciplinaire unique, revue par les pairs et accessible en libre accès, publiée par une institution intergouvernementale académique (Euclide) avec d’autres organisations intergouvernementales à l’esprit. Son objectif est de diffuser des recherches qui pourraient avoir des implications politiques pour les organes intergouvernementaux, qui sont spécifiquement énumérés comme «balises» dans l’en-tête de chaque article.

Les auteurs de l’IRPJ peuvent être assurés que leur recherche sera largement visible en raison de la visibilité Internet de confiance de son domaine “. int” qui garantit virtuellement les résultats de première page sur les mots clés correspondants (les domaines. int ne sont attribués que par Iana) À organisations à base de traités et sont reconnues comme des autorités de confiance par les moteurs de recherche). En plus de son domaine “. int”, IRPJ est publié dans le cadre d’un ISSN pour les organisations intergouvernementales («éditeur international») (utilisé par les Nations Unies, la Banque mondiale, l’Agence spatiale européenne, etc.)

IRJP est associé et affilié à:

  1. EUCLID (Université Euclid), dont le siège se trouve à Bangui et à Banjul
  2. IOSD (Organisation internationale pour le développement durable)
  3. Pôle Universitaire Euclide (France), basée à Montpellier, France (2019)

CARACTÉRISTIQUES DE LA REVUE

IRPJ offre également les fonctionnalités suivantes:

  • Temps d’examen rapide, avec l’objectif d’examiner et éventuellement approuver les soumissions dans les cinq jours ouvrables
  • Frais de traitement minimaux avec renonciations pour les pays désignés
  • Publication en cours des articles approuvés pour assurer un délai de soumission à la publication optimal, avec publication trimestrielle des questions officielles
  • Rédacteurs dédiés pour travailler avec des doctorants.

CALENDRIER DE PUBLICATION

Pour les articles individuels: approbation et publication en cours

Pour les questions officielles (compilées) de l’IRPJ: trimestrielle (31 mars, 30 juin, 30 septembre et 20 décembre)

PROFILS D’ARTICLE

Les auteurs doivent lire attentivement et se conformer aux directives de l’auteur, qui comprennent:

  • En utilisant le modèle Word approuvé
  • Définition d’une catégorie thématique (voir ci-dessous)
  • Spécification d’une liste de organisations intergouvernementales compétentes (de la liste de l’ICANN, qui n’est pas absolument exhaustive)
  • Faire référence aux implications intergouvernementales dans les recommandations et/ou conclusions.

CATEGORIES THÉMATIQUES

Les articles soumis doivent être attribués à l’une de nos catégories thématiques approuvées, à savoir:

  • Santé publique internationale
  • Diplomatie et affaires internationales
  • Economie mondiale et développement durable (y compris le changement climatique)
  • Médiation et études interconfessionnelles
  • Administration publique internationale
  • Droit international et droit des traités

DÉCLARATION D’ACCÈS OUVERT

L’IRJP est conforme à la La définition de l’Open Access de l’initiative ouverte de Budapest. En conséquence, la revue Permettre lecteurs de lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, Rechercher, ou un lien vers le texte intégral de ses articles et permettre aux lecteurs de les utiliser à d’autres fins légitimes.

LICENCE DE CONTENU

l’IRPJ, tout le contenu de toutes les revues présentes et passées est immédiatement et définitivement accessible en ligne gratuitement et publié sous la licence CC-BY, ce qui permet une utilisation illimitée, la distribution et la reproduction sur tout support, à condition que l’original auteurs et la source sont crédités.

FACTEUR(S) D’IMPACT

Comme DOAJ, L’IRPJ ne croit pas à la valeur des facteurs d’impact, décourage son utilisation sur les sites Web des revues, ne Reconnaître facteurs d’impact partiels, et préconise d’autres mesures alternatives d’utilisation telles que les mesures de niveau d’article.

Il n’y a qu’un seul fonctionnaire, universellement Reconnu facteur d’impact généré par les Thomson Reuters; Il s’agit d’une mesure exclusive gérée par une Organisation. Cela va à l’encontre de l’éthique et les principes de l’accès libre, pour quelle raison DOAJ et IRPJ sont agnostiques facteur d’impact. L’IRPJ ne recueille pas de métadonnées sur les facteurs d’impact. L’IRPJ n’a pas l’intention d’afficher les facteurs d’impact sur sa page d’accueil car elle et DOAJ perçoivent cela comme une tentative d’attirer les auteurs d’une manière malhonnête.